title

La marque Bélier Lainé

La marque Bélier Lainé

Bélier Lainé et les Dormeurs, une relation complice et centenaire

Ce Bélier bien Lainé puise de par sa naissance en Picardie ses valeurs artisanales qui lui ont permis de connaître une aussi longue et riche histoire : une tradition de qualité française sur ses produits, une promesse tenue de chaleur et de confort « doux comme la laine », un savoir-faire reconnu dans l’univers de la maison et du textile.
Au cœur de la chambre à coucher, plus d’un siècle de relations chaleureuses entre l’Homme et le Bélier !

1839 – Sous le signe du Bélier

Si déjà en 1839 se forme la Maison Tétard pour produire textile, tapis et couverture, c’est en 1890 qu’est fondé la Société en commandite Ed. LAINÉ et Cie par Edmond Lainé, fort de sa collaboration avec les descendants Tétard, et avec l’ambitieuse idée de faire pleinement passer cet artisanat à l’âge de l’industrie moderne.

L'histoire de Bélier Lainé

Bélier Lainé s'exporte

1898 – 1920 : la conquête via l’import-export

Lucien, le jeune fils d’Edmond, entreprend une série de voyages internationaux qui ouvrent véritablement BÉLIER LAINÉ au monde : que ce soient par ses achats plus diversifiés (la Tunisie et le Maroc pour l’approvisionnement lainier et la fabrication de tapis) et ses ventes dans des marchés ou l’industrie anglaise était auparavant omniprésente : Italie, Scandinavie, Egypte…

1920 – Apres la Grande Guerre, la MFTC

La confrontation avec une concurrence mondialisée (notamment anglaise et italienne) pousse la famille Lainé à l’excellence de son outil de production picard: il s’agit de se tenir au courant de l’évolution technique alors remarquable des machines-outils, et de mettre en application ces connaissances dans ses usines.
La rationalité cartésienne de l’ingénieur Lucien Lainé y fait des merveilles; la MFTC (Manufacture Française de Tapis et Couverture voit le jour), véritable Société Anonyme apte à relever le défi de l’investissement productif, voit le jour le 1er janvier 1920 pour assurer la renaissance française de cette industrie durement touchée par la guerre.

Bélier Lainé après la grande guerre

Literie Bélier Lainé

1920-1940 … et le BÉLIER LAINÉ devient puissant

Aussi, pour faire face à une compétition mondiale avivée, la MFTC décide de vraiment « marketer » sa marque phare, BÉLIER LAINÉ. Son emblème d’inspiration arts déco, réalisée par l’artiste Bénédictus, définit magnifiquement l’imaginaire qui perdurera par la suite : un noble bélier à la laine fournie, la tête tournée vers… l’Etoile du Berger (Vénus) qui lui indique la voie…
Le signe du Bélier des Astrologues est ici fort élégamment mis en scène, il y a de la puissance et de la force dans ce Bélier, sous le signe de Vénus.

1945-1975 : Après-guerre, les Trente Glorieuses

Comme toute marque bien née, BÉLIER LAINÉ accompagne son époque : des couvertures de laine bien sûr, mais aussi désormais synthétiques, fournies par Rhône-Poulenc notamment. La marque est populaire, reconnue, utilisée par les familles pour sa réputation de confort, mais aussi ses coloris joyeux.
Aussi, à partir de 1964, BÉLIER LAINÉ est intégré au conglomérat français Boussac-Saint Frères, qui domine alors l’industrie textile française et lui apporte son exceptionnel réseau de distribution.

Couvertures Bélier Lainé

Couvertures traditionnelles Bélier Lainé

1970 – Les années 70, le retour aux valeurs naturelles, la Laine

Associé au label Woolmark, BÉLIER LAINÉ voit le retour des couvertures naturelles, mais plus fines et légères que les couvertures traditionnelles grâce à des procédés de tissage améliorés.
Là aussi, la marque s’adapte aux nouvelles valeurs de son époque post-68, le naturel revient au galop, tout en gardant la gaité et la couleur dans ses créations.

1980 – Dans la turbulence de fin de siècle

La crise pétrolière est bien arrivée, la montée en puissance de la confection asiatique s’affirme, et la production « made in France » a du mal à trouver ses marques en dépit de son positionnement qualitatif. Aussi, la MFTC se structure, se déstructure, s’amaigrit… les syndicats grondent, les temps sont durs.
Le nouveau propriétaire, le groupe Williot (Conforama) se voit contraint de réduire la voilure en France. L’activité BÉLIER LAINÉ est cédée au groupe textile BRICQ, puis au spécialiste TOISON D’OR jusqu’en 2005.

Histoire contemporaine de Bélier Lainé

Le renouveau de Bélier Lainé

Le Bélier remontre le bout de ses cornes

En reprenant les valeurs propre à la marque, confort et chaleur à la maison, BÉLIER LAINÉ est relancé: la couverture de lit moelleuse bien sûr, mais aussi d’autres gammes ou le confort propre à la marque est exigé : linge de maison, peignoir de bains, matelas…
BÉLIER LAINÉ, C’est toujours et encore la marque du bon confort.